Achatina-Élevage - Environnement

Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Achatina-Élevage - Environnement

Message par Admin le 1/6/2011, 10:34

...
Admin
Admin
Admin

Sexe : Féminin Messages : 19
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 41
Localisation : Suisse

http://escargots.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Re: Achatina-Élevage - Environnement

Message par nanou le 3/10/2012, 12:00

Élevage
Environnement

Les escargots géants africains sont poïkilothermes, c'est-à-dire que leur métabolisme fonctionne à la température ambiante. Ce métabolisme peut être ralenti en cas de conditions de vie (climatiques et/ou alimentaires) défavorables. La notion d'âge utilisée pour les animaux de rente plus classiques doit donc être exploitée avec précaution. On connaît depuis longtemps l'aptitude de ces escargots à survivre sans plus se nourrir ni s'abreuver, mais en assurant encore des échanges respiratoires rétractés dissimulés derrière une fine membrane obturant l'ouverture de la coquille, mais Takeda et al. démontrèrent en 1985 chez A. fulica l'étroite relation entre l'activité de l'escargot et l'osmolarité de son hémolymphe, elle-même étroitement dépendante de l'hygrométrie du milieu ambiant. Plus surprenante a été l'identification chez des escargots géants africains pourtant actifs d'habitus caractéristiques correspondant à des vitesses de croissance significativement différentes, et associés à des poids vifs différant également significativement. Cette dernière découverte met en évidence la difficulté, voire l'impossibilité, d'interpréter correctement des résultats obtenus de protocoles expérimentaux conçus sans tenir compte des caractéristiques intrinsèques des escargots géants africains (Stiévenart, 1994).

Bien que des études précises plus classiques sur l'éthologie des escargots géants africains soient en cours, on s'accorde sur le comportement essentiellement nocturne de ces animaux, sans négliger l'existence d'activités diurnes au crépuscule et à l'aurore ainsi qu'en périodes très humides, par exemple immédiatement après des pluies. La répartition géographique des Achatinidae correspond d'ailleurs à des régions humides. Des préférences spécifiques ne sont pas surprenantes. Au regard des aires de distribution actuellement connues, les escargots Limicolaria et A. fulica semblent pouvoir se reproduire dans des régions trop sèches pour A. achatina ou pour Archachatina spp.

Nutrition

Les escargots géants africains sont végétariens, mais du cannibalisme sur des sujets moribonds est connu. Les plantes consommées par l'escargot sont très variées et comprennent des feuilles, des fruits et des racines. De nombreuses espèces végétales ont été testées pour leur appétabilité ou leur efficience alimentaire. Il est indispensable d'identifier préalablement les végétaux naturellement consommés par l'espèce d'escargots choisie pour l'élevage, car certaines espèces végétales se sont déjà révélées toxiques pour les escargots géants africains.

Les préférences alimentaires semblent varier avec l'âge et la taille de l'escargot. Les plus jeunes paraissent préférer les feuilles aux fruits, tandis que les plus âgés choisissent les fruits lorsqu'ils peuvent. L'escargot géant africain ne mange pas, ou très peu, la peau des légumes ou des fruits. Il est donc indispensable de couper ces légumes ou ces fruits en tranches ou en quartiers pour qu'ils soient consommés sans gaspillage excessif.

L'apport en calcium doit couvrir les besoins particulièrement importants des escargots géants durant leur croissance, mais aucune recommandation stricte quant à la teneur et la forme sous laquelle le calcium doit être apporté n'a encore été formulée. Il semblerait, néanmoins, que ces escargots aient besoin d'un apport nettement supérieur aux recommandations valables pour les escargots européens et que, pendant leur croissance, quand ils ont à leur disposition une source de calcium assimilable présentée sous une forme non pulvérulente, à volonté mais séparée des aliments, ils prélèvent cet élément spontanément et couvrent correctement leurs besoins. La craie d'écoliers en bâtonnets ou en blocs semblerait la plus adéquate, mais elle est chère. Distribuée séparément ad libitum sous forme de poudre, elle donnerait des résultats moindres et peut alors être remplacée avantageusement par des sources calciques locales moins coûteuses comme la poudre de coquilles d'huîtres, de kaolin ou d'œufs de volaille.

Des auteurs suivants : J. Hardouin, C. Stiévenart et J.T.C. Codjia
Adresses des auteurs: J. Hardouin et Stiévenart: Bureau pour l'échange et la distribution de l'information sur le mini-élevage (BEDIM), Unité de zoologie générale et appliquée, Faculté des sciences agronomiques de ['Etat, 2, Passage des Déportés, 5030 Gembloux, Belgique; et celle de J. T. C. Codjia: Laboratoire d'éco-éthologie et exploitation de la faune sauvage, Faculté des sciences agronomiques, Université nationale du Bénin, BP 526, Cotonou, Bénin.

nanou
nanou
Membre Baveux
Membre Baveux

Sexe : Féminin Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 38
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Re: Achatina-Élevage - Environnement

Message par nanou le 3/10/2012, 12:21

Des mêmes auteurs j'ai trouvé plusieurs manuels d'élevages, disponible gratuitement et intégralement sous forma PDF.

Il s'agit du : "Guide pratique d'élevage d'escargots géants africains". FAO et UNB Eds., 72 pages. de Hardouin, J., Codjia, J.T.C. et Heymans, J.C. 1993.

Et du : "Manuel d'élevage des escargots géants africains sous les Tropiques". CTA, Wageningen (Pays-Bas), 40 pages. Stiévenart, C. et Hardouin, J. 1990.

Mais encore le : "Guide technique d'élevage N°02 sur les escargots géants". Par Jean T. Claude CODJIA et Raoul C. G. NOUMONVI. Mars 2002.

C'est facile et rapide à lire et l'on apprend beaucoup.


nanou
nanou
Membre Baveux
Membre Baveux

Sexe : Féminin Messages : 91
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 38
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Re: Achatina-Élevage - Environnement

Message par Snailover le 7/10/2012, 10:16

J'ai acheté sur le Net : "Elevage des achatines de l'ouest africain" de Gérard Dupré. C'est un bulletin édité par l'APCI (association pour la connaissance des invertébrés". Pas cher et bien fait aussi.
En allemand (avec heureusement de très belles photos plus compréhensibles que le texte !) : "Die Afrikanische Riesenschnecke", de Robert Nordsieck, un spécialiste.
Et aussi téléchargé sur le Net : "Agrodok 47 : l'élevage d'escargots, production, transformation et commercialisation", par le Dr J.C. Cobbinah, Adri Vink et Ben Onwuka.
Snailover
Snailover
Grand Bavard
Grand Bavard

Sexe : Féminin Messages : 369
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 59
Localisation : département du Vaucluse

http://thetruenatureofthings.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Re: Achatina-Élevage - Environnement

Message par soso le 2/1/2013, 20:58

Merci pour les références des livres à télécharger, ils sont vraiment complets et super intéressants! Very Happy ça me permet de faire un rappel sur la physiologie des escargots... il me manquais quelques petites infos.
par contre je n'arrive pas à trouver : "Elevage des achatines de l'ouest africain" de Gérard Dupré.
Merci.
soso
soso
Membre Baveux
Membre Baveux

Sexe : Féminin Messages : 236
Date d'inscription : 01/10/2012
Age : 30
Localisation : 22 - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Achatina-Élevage - Environnement Empty Re: Achatina-Élevage - Environnement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum