Archachatinas marginata ovum

Aller en bas

Archachatinas marginata ovum

Message par Simplicité le 26/8/2015, 00:36

NB : les données chiffrées et les descriptions d'espèce sont issues de la fiche du marginata ovum de Petsnails.

NB bis : vous trouverez en bas de page un résumé des données de base pour l'habitat, la maintenance et la reproduction.


Si vous avez des remarques et des corrections n'hésitez pas, bonne lecture à tous !  

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SOMMAIRE

Archachatina marginata

Caractéristiques permettant l'identification de l'Archachatina marginata


L'Archachatina marginata ovum

Une description de l'Archachatina marginata var. ovum
Localisation
Longévité
Spécificité
Comportement
Mutations existantes
Reproduction
L'alimentation en captivité
- Complément alimentaire


Conditions de maintenance

Habitat
Le substrat
La température et l'hygrométrie
- La température
- L'hygrométrie
L’aménagement de l'habitat
Parasites
- Dans l'habitat
- Les parasites des escargots


En résumé !

Les bases
La maintenance en bref
La reproduction

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Archachatina marginata

Originaire d'Afrique de l'ouest, c'est le plus gros des archatines. C'est un escargot essentiellement terrestre. A l'état sauvage pendant la saison sèche il peut s'enterrer pour estiver, sa coquille refermée  par un épiphragme calcifié.
Dans son environnement naturel cette espèce n'est pas considérée comme une menace pour les cultures, et est appréciée pour sa chair.



Caractéristiques permettant l'identification de l'Archachatina marginata :

Sur leur queue se trouve comme une crête en v et en relief, visible à l'oeil nu mais qui se sent particulièrement bien en passant un doigt mouillé dessus.



La texture de leur peau est plus fine que celle des achatines.

En plus de la localisation géographique, il existe deux principales caractéristiques qui distinguent les nombreuses variantes de Archachatina marginata des membres apparentés du genre :

(Ici je laisse la plus grande partie du texte en anglais, car nombreux sont les termes dont je ne connais pas l'équivalent français)

"The first is the subsutural, usually strongly marked engraved line, separated from the suture by a low narrow depressed area covered with irregular, low, vertical folds, the suture itself being straight or very slightly wavy, not crenulate.
La première concerne la zone située juste sous la suture, généralement fortement marquée par une ligne profonde, et formant une étroite bande relativement aplatie et couverte de légers plis verticaux irréguliers, la suture étant elle-même régulière ou très légèrement ondulée, mais pas crénelée.
The engraved line starts on the fourth and fifth whorl and it is often deep and prominent, particularly on the body-whorl; but occasionally it is weak or almost lacking, especially in subsp. eduardi Pilsbry. »
« The second feature is a peculiar microsculpture of the body-whorl, only visible with the proper magnification. It consists of numerous extremely fine, close-set, criss-cross or anatomising lines, making the surface of the periostracum look as if it had been pressed with a very finely woven cloth. This "weave" type of microsculpture is more pronounced in some forms or races than in others. It is particularly conspicuous when the periostracum is well developed and preserved, as is more common in some of the Cameroon races, such as subsp. egregia. In old shells, even when taken alive, the microsculpture is sometimes almost completely worn off, but traces of it may generally be detected in a few spots. The nepionic whorls, when well preserved, as in newly hatched or very young shells, are densely covered with regular spiral and vertical rows of minute granulations, which become coarser on the first, post-nepionic whorl.

Source : Studies in the Achatininae, a group of African land snails - Joseph C. Bequaert, 1950., p.140-141.


Notez la bande étroite visible sous la suture.

Il existe de nombreuses sous-espèces d'Archachatinas marginata. Les plus communes ou les plus connues : marginata, suturalis, ovum, egregiella, egregia, eduardi (liste non exhaustive).


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


L'Archachatina marginata ovum


Une description de l'Archachatina marginata var. ovum (Pfeiffer, 1858) :



Il est conforme à la race (Archachatina marginata) par sa taille moyenne (env. 170 mm à l’âge adulte dans la nature), la ligne générale et la forme de l'ouverture de sa coquille, sa sculpture, et par ses microsculptures caractéristiques.
A noter que nos margies d'élevage sont généralement moins imposant que leurs cousins sauvages.

De l'extérieur, la coquille de l'Archachatina marginata ovum est relativement uniformément marquée de nombreuses stries verticales, rayures, lignes en zig-zag ou tâches, de couleur marron à brun clair, sur fond jaune.



Sa columelle et sa paroi pariétale (à l'intérieur de la coquille, donc) est de couleur jaune-abricot plus ou moins prononcée, cette couleur s'étendant vers le haut sur une grande partie de la surface vitrée (glazed area) de la paroi pariétale. Une zone extérieure étroite des deux pariétales et la columelle restent blanc-bleuâtre.
Le sommet de la flèche (3 premiers tours) présente souvent une suffusion de jaune ou jaune-orangé.
La lèvre externe (cachée par le bourrelet palléal) est blanche ou blanc-bleuâtre.


Localisation :

A l'état sauvage on peut trouver cette variété de marginata dans le sud du Nigeria (Lagos, Oloki Meji, Ibadan).


Longévité :

De 3 à 7 ans, rarement jusqu'à 10 ans.

la durée moyenne de vie est de 4 ans et demi.
Une mort prématurée peut survenir dans la troisième année, la plupart des morts surviennent au cours de la 4ème et de la 5ème année de vie. Quelques individus survivent jusqu'à 7 ans et demi, parfois (rarement) jusqu'à 10 ans.


Spécificité :

Quand il est en train de ramper et qu'il est dérangé, il produit un bruit caractéristique de sifflement, produit par l'expulsion de l'air quand il se rétracte dans sa coquille (muscle columellaire).


Comportement :

Les escargots se resserrent pour dormir, ce qui encouragerait à déduire qu'ils apprécient la présence de congénères. On peut observer des différences de comportement entre un individu maintenu seul, et ceux maintenus à plusieurs (plus d'activité, comportement plus aventurier).


Mutations existantes :

Albinisme




Reproduction :

Les jeunes montrent de signes de maturité sexuelle aux alentours de 9/10 mois : orifice génital visible et légèrement saillant, et intérêt pour leurs congénères. Ce sont des escargots hermaphrodites.

Les œufs font en moyenne 20 mm de longueur (mais peuvent être compris entre 10,6 et 25,1), et en moyenne 15,7 mm de large. La taille des œufs est en relation direct avec la taille de l'escargot. La ponte comporte en moyenne 8 à 9 œufs, avec un minimum de 3 et un maximum de 16. Parfois quelques œufs infertiles sont pondus à la surface du sol. Chaque animal peut pondre de 2 à 4 pontes par saison. Dans des conditions de maintien constantes (pas de variations saisonnières), il semblerait qu'il y ait habituellement un pic de pontes entre mai et juin, avec un pic mineur en septembre, ce qui in natura et rapporté au pays d'origine (Nigeria) correspondrait à une éclosion des petits pour le début de la saison des pluies, ce qui pourrait augmenter leur taux de survie.
La ponte se fait dans le sol, l'escargot doit avoir à sa disposition un endroit suffisamment dégagé où l'épaisseur du substrat lui permet de s'enfouir en partie.

   

Le développement de l'embryon est fortement impacté par la température du sol et son humidité. Les meilleures conditions semblent être offertes par un sol très humide à une température constante de 23°. Les variations thermiques importantes et répétées peuvent provoquer la mort des embryons, ainsi que la manipulation des œufs (le fait de les retourner brutalement, par exemple).
A une température ambiante de 26-28°, l'incubation des œufs durera de 35 à 41 jours si le sol est à une température de 17 à 19° (mesurée à un pouce sous la surface), contre 29 à 35 jours avec un sol à 22,5-23°.

Les escargots nouveau-nés consomment leur propre coquille après la naissance et celle des autres nouveau-nés du naissain. Généralement l'éclosion commence par celle d'un des œufs du dessus, suivi dans les 24h par un second. Le premier à éclore pourrait prendre de 24 à 36 h pour le faire. L'ensemble des œufs viables éclosent habituellement dans la semaine suivant le premier.

Les jeunes escargots nouveau-nés ont tendance à rester enfouis dans le sol pendant environ 7 jours, mais cela peut être 10 à 14 jours.

Si on souhaite limiter les naissances il faut vérifier régulièrement la présence d'oeufs (surtout à la belle saison et par temps chaud), et les détruire. Ne jamais jeter des oeufs à la poubelle ou au compost sans les avoir détruits au préalable (cassés, ou plusieurs jours au congélateur).


L'alimentation en captivité :

Ce sont des escargots végétariens, et faciles à nourrir.
Le choix des aliments est vaste, faire appel au bon sens pour ne pas faire d'erreur. Tous les aliments doivent être donnés crus, et rincés au préalable.

Quelques idées, du commerce ou du jardin, liste non exhaustive :

Verdure, feuilles : salade, endives, feuilles de choux, choux chinois, pissenlit, mâche, blettes et poirées, plantain, jeunes feuilles de noisetier, fanes de carottes...

Légumes : carottes, champignons de paris, patate douce, haricots verts, courgette, concombre, tomate, potirons et courges...

Fruits : pomme, poire, banane, melon, raisins, prunes, fraises, pêches, pastèque...

On peut également leur donner des graines germées, soit en laissant germer les graines avant de leur donner, soit en semant des graines dans l'habitat, qui seront consommées au fur et à mesure qu'elles vont pousser.

Les escargots ne dédaignent pas un apport occasionnel de protéines animales, qu'on peut par exemple donner sous la forme de petites crevettes d'eau douce (gammares) réhydratées. En l'absence de règles établies pour leur distribution, une fois par mois paraît être un bon compromis. La carapace et les parties dures des gammares seront elles aussi mangées, et constituent un apport de calcium.

L'idéal est de ne donner qu'une ou deux sortes d'aliments chaque jour, pour éviter le tri et le gâchis, par exemple une verdure + un légume ou un fruit. Il faut couper le légumes pour qu'ils soient facile à manger (ne pas donner une endive entière mais ses feuilles, couper les pommes en quartier, les carottes en lanières ou en tranches, ainsi de suite...)



Eviter : avocat, pomme de terre, farines de toutes sortes.
Ne pas donner d'aliments cuits ou transformés (biscuits, pain ou autre).

Notez : les escargots sont des animaux sensibles aux produits chimiques tels qu'engrais et pesticides.


Complément alimentaire : l'escargot a besoin de calcium pour construire sa coquille.
Il existe différentes manières de lui en fournir :
- le plus couramment utilisé : les os de seiche : les faire bouillir dans un grand volume d'eau jusqu'à ce qu'ils coulent, pour les dessaler, puis les faire sécher.
- des coquilles d'oeufs sèches et propres finement réduites en poudre (robot ménager)
- de la craie naturelle
- un complément alimentaire animalier du commerce (pour tortue par exemple)


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Conditions de maintenance :

Un milieu riche et varié, et répondant à leurs besoins physiologiques.

Habitat :

Une box plastique, une cuve en verre type aquarium ou terrarium, ou une cuve en plexyglas.

L'aquarium ou le terrarium en verre a pour lui son grand esthétisme, mais il faut veiller à une bonne aération qui peut nécessiter de bricoler un plafond tout ou parti recouvert de moustiquaire ou de grillage fin.


Terrarium de chez Kiki
Le forum des escargots

Si on ne dispose pas déjà d'un vieil aquarium, il est économique et facile d'acheter tout simplement une grande boite de rangement en plastique comme on peut en trouver par exemple dans les magasins de bricolage. Avec une perceuse il est facile de créer des trous d'aération pour le renouvellement de l'air et éviter la condensation et une trop forte humidité. Facile à modifier (création d'ouvertures etc...)

 
Terrarium N°1 de chez Kurly - Terrarium N°2 de chez Simplicité
Le forum des escargots

Les habitats tout en hauteur, comme le sont certains terrariums, ne conviennent pas à cause des risques de chute. Il faut un habitat plus long que haut.

Pour des juvéniles une boite de 45x30x30 convient.
Les escargots grandissent rapidement et la taille de l'habitat doit s'adapter : au minimum 60x40x35 pour 2 à 4 adultes, idéalement avec un peu plus de longueur, selon les individus maintenus et leur nombre.

La hauteur est importante elle aussi car pour aménager l'espace il est bon de pouvoir caler des branches pour que les escargots puissent grimper, et il faut une profondeur de substrat de 10 à 12 cm d'épaisseur minimum.

Veiller à ce que le couvercle ferme bien l'habitat, les escargots adultes ont beaucoup de force  Wink


Le substrat :

Le substrat doit être légèrement humidifié mais pas détrempé, son épaisseur doit permettre aux escargots de s'enfouir (10 à 12 cm d'épaisseur au minimum).

Les deux substrats les plus simples à mettre en œuvre et les plus adaptés sont :
- l'humus de coco, qui retient bien l'humidité, et facile à creuser. On peut le trouver en sac ou en briquettes à réhydrater, faciles à stocker.
- le terreau, substrat léger et aéré, alliant à la fois une bonne capacité de rétention d'eau et des propriétés drainantes.

Il est possible si on le souhaite, de joindre de la terre végétale, de la terre de jardin, ou de l'humus de forêt au terreau du commerce ou au substrat de coco, dans la proportion d'1/3 – 2/3 environ, mais l'humus de coco ou le terreau conviennent parfaitement seuls.

Eviter la tourbe de préférence, dont l'acidité abîme les coquilles des escargots, et peu écologique car étant une ressource naturelle finie. Valable également pour les terreau avec tourbe.

Inutilisable : le sable, les choses dangereuses pour leur sécurité comme les pierres et les graviers (billes d'agile incluses), les substrats avec engrais et pesticides, comme peuvent l'être certains terreaux du commerce, et généralement toutes les choses dans lesquelles les escargots ne peuvent pas creuser.

Astuce : si on presse fortement une poignée de terreau dans la main, on doit voir un peu d'humidité perler, mais si de l'eau coule c'est qu'il est trop saturé.


La température et l'hygrométrie :

La température :

Dans l'idéal : de 21 à 23°, avec un maintien d'une température stable jour/nuit.
Sous 18 degrés le comportement de l'escargot sera affecté, sous 14° il risque de mourir.
Les températures plus hautes parvenues progressivement, en été par exemple, ne gênent pas le marginata ovum.

Si la température de votre domicile le permet il est donc possible de le faire vivre à température ambiante, sinon il existe des moyens de chauffer l'habitat, qui sont les mêmes que ceux utilisés en terrariophilie :  tapis ou cordons chauffants, éventuellement ampoules chauffantes (à protéger, peu adaptées aux escargots). Faire l'investissement d'un thermostat avec sonde sur lequel on branchera le chauffage choisi est le meilleur moyen de maintenir au plus stable la température de l'habitat.

   
Terrarium N°1 équipé d'un cordon chauffant chez Kurly - Terrarium N°2 équipé d'un tapis chauffant chez Simplicité
Le forum des escargots


L'hygrométrie :

Le taux d'hygrométrie sera maintenu entre 70 et 95%, idéalement entre 80 et 90%.
Les escargots doivent être maintenu dans des conditions d'humidité, sans excès d'eau.
Le substrat doit être tenu humide sans être détrempé. Si besoin l'humidité ambiante pourra être entretenue ou complétée par une vaporisation d'eau matin et/ou soir dans la box, ainsi que par l'ajout d'une coupelle d'eau peu profonde.
Il est facile de trouver à prix modique de petits hygromètres à coller dans l'habitat pour surveiller facilement le taux d'hygrométrie. Pas très précis mais suffisant pour notre usage.



Si il y a trop de condensation sur les parois c'est probablement signe d'un manque d'aération, auquel il faut remédier, la chaleur et l'humidité étant les conditions rêvées pour le développement des bactéries. Pour cela il faudra soit espacer les pulvérisations, soit créer un peu plus d'aération, soit changer le substrat (ou y ajouter du substrat « sec » pour le rendre moins humide).


L’aménagement de l'habitat :

Il faut éviter les matières dures (pierres, brique, céramique etc...), les escargots risquant de se blesser sérieusement si ils chutent dessus.

Un aménagement intérieur soigné et varié contribue au bien être des animaux :
- une cachette : version naturelle avec une écorce de liège, version recyclage avec un pot pour plante en plastique couché et semi-enterré (ou découpé)
- des morceaux de branches, permettant d'augmenter la surface utile de l'habitat. Non-traitées.
- un récipient bas et peu profond mais bien stable pour servir de point d'eau, dans lequel les escargots viendront se baigner et éventuellement s'abreuver. Contribue également à maintenir l'hygrométrie de l'habitat.
- tout ce qui peut enrichir l'habitat : de la mousse fraîche (rapportée de forêt par exemple), une boule de sphaigne, des plantes comestibles du jardin ou du commerce (qui seront déterrées et grignotées), des feuilles sèches, des écorces...

Utile : un récipient pour la nourriture, ce qui permettra de garder le sol plus propre et donc de limiter l'apparition de parasites ou de moisissures.

Les récipients doivent être peu profonds et dans une matière qui ne soit pas dangereuse pour l'escargot si il tombe dessus (éviter la céramique donc). Préférer la résine, ou le plastique.
Pour stabiliser la baignoire on peut l'enterrer de façon à ce que les bords arrivent à ras du sol, et éventuellement coller quelque chose de lourd en dessous.


Parasites

Dans l'habitat :

Le substrat de votre bac peut héberger d'autres organismes vivant que vos escargots. Certains sont bénéfiques,  la plupart sont inoffensifs. Dans la plupart des cas il n'y a pas besoin de s'inquiéter et leur présence ne nuira pas aux escargots, ils apportent seulement un problème esthétique.
Quelques exemples : phorides, drosophiles, collemboles, cloportes...

Pour limiter l'arrivée de phorides et drosophiles : veiller à ne pas détremper le substrat, aérer suffisamment, ne pas laisser la nourriture plus longtemps que nécessaire, placer la nourriture dans un récipient en plastique et pas à même le sol si votre bac n'est pas planté et avec des commensaux.

Commensaux : collemboles, cloportes, et acariens de manière générale (à part les acariens parasites des escargots) participent au nettoyage des déchets organiques du bac et ne nuisent pas aux escargots. Il peut être utile de limiter la population de cloportes pour préserver un peu l'esthétisme du bac, ceux ci étant de grands recycleurs de végétaux !


Les parasites des escargots :

Certains escargots peuvent parfois être parasités par Riccardoella Limacum, ou « acarien des limaces », un acarien spécifiques aux gastéropodes. C'est un problème sérieux contre lequel il n'existe pas de remède, très contagieux, et qui peut nuire à la santé de l'animal à terme (plus encore dans le cas de juvéniles). Cet acarien se transmet de gastéropode à gastéropode, il ne peut pas être transmis par l'environnement (mousse de la forêt, nouveau substrat, etc...).

En l'absence de traitement il faut agir en prévention, en veillant à ne pas introduire d'animal contaminé parmi les escargots sains.

Une expérience intéressante :
Il semblerait qu'en introduisant un escargot contaminé par cet acarien parasite dans un milieu riche en vie naturelle (beaucoup d'éléments provenant du jardin, de la forêt, avec toute la microfaune qu'ils apportent), cet acarien pourrait se trouver confronté à d'autres acariens, prédateurs de son espèce, et qui pourraient donc déparasiter l'escargot atteint. C'est une expérience très intéressante menée récemment par une passionnée française (FreakyDavis, Le forum des escargots), à confirmer par d'autres tentatives.

Les escargots peuvent être également porteurs de parasites intestinaux, contre lesquels là encore il n'existe pas de traitement.


Globalement les escargots nés en captivité et n'ayant pas été en contact avec des escargots sauvages ne sont pas concernés, car n'ayant jamais été en contact avec ces deux sortes de parasites.

C'est aussi la raison pour laquelle il ne faut pas introduire d'escargots sauvages avec les escargots détenus en captivité, car dans la nature ils sont très souvent porteur de parasites, qui peuvent ne se révéler que plusieurs jours après la capture.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En résumé !


Les bases :

Une box plastique ou un terrarium/aquarium de taille adéquat, avec un couvercle adapté (fermant correctement), et suffisamment ventilé (créer des trous ou ouvertures).
Tapisser le fond d'un substrat adapté : humus de coco, terre végétale, terreau...
Installer une cachette : pot de fleur plastique couché semi-enterré, morceau d'écorce de liège...
Apporter une source de calcium : os de sèche, craie naturelle...
Donner des fruits et légumes frais
Ne pas mélanger un escargot sauvage ou de provenance incertaine avec ceux détenus en captivité.

Prévoir une éponge pour nettoyer les parois de l'habitat, un vaporisateur d'eau.


La maintenance en bref :

Fournir aux escargots un environnement propre, sain, et humide.
Laver leur nourriture avant de la donner.
Renouveler chaque jour la nourriture et retirer les déchets.
Veiller à à ce que les compléments de calcium soient disponibles en permanence.
Essuyer les parois de l'habitat quand elles commencent à être sales (un petit passage rapide avec une éponge humide ou un essuie-tout tous les jours ou tous les quelques jours).
Faire quelques pulvérisations d'eau en brume dans l'habitat si nécessaire.
Changer intégralement le substrat quand il commence à paraître sale. La fréquence dépendra du soin apporté au nettoyage quotidien et à la pression démographique du bac.
Une fois par mois nettoyer le bac avec soin, et surtout bien rincer les surfaces.
Baigner régulièrement les escargots (environ une fois par mois), dans de l'eau tiède.
Vérifier régulièrement la présence d'oeufs (tous les deux jours par temps chaud) et les détruire si nécessaire.


La reproduction :

Maturité sexuelle aux alentours de l'âge de 10 mois.
Des œufs plutôt grands (env. 1,5 cm de haut) mais assez peu nombreux aux alentours d'une dizaine en moyenne.
Dans des conditions normales le temps d'incubation est d'environ un mois.
Les œufs viables éclosent tous dans la semaine suivant la première éclosion.
Les jeunes escargots nouveau-nés restent généralement enfouis dans le sol pendant quelques jours avant de sortir, jusqu'à parfois 2 semaines.
Veiller à détruire les œufs pour limiter les naissances, ne pas se contenter de les jeter.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le partage de ce texte est libre, à condition d'indiquer sa provenance : Le forum des escargots.
Les images ne sont pas libres de droit.

Merci de votre lecture et je vous souhaite beaucoup de plaisir avec ces si beaux escargots ! cheers


Dernière édition par Simplicité le 26/8/2015, 08:30, édité 1 fois
avatar
Simplicité
Grand Bavard
Grand Bavard

Sexe : Féminin Messages : 346
Date d'inscription : 06/08/2014
Age : 37
Localisation : Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par Simplicité le 26/8/2015, 00:38

Kurly et Kiki je vous ai emprunté des photos de vos terrariums pour illustrer cette fiche d'espèce, si jamais vous préférez que vos photos ne soient pas pas citées je les retire illico bounce
avatar
Simplicité
Grand Bavard
Grand Bavard

Sexe : Féminin Messages : 346
Date d'inscription : 06/08/2014
Age : 37
Localisation : Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par Akapotcho le 26/8/2015, 16:39

Très bonne fiche! cheers
Merci d'avoir apporté ce plus au forum!

*********************************************
Alex
avatar
Akapotcho
Admin

Sexe : Masculin Messages : 1706
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 20
Localisation : moselle

http://aquaportail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par psittt le 26/8/2015, 18:13

Waouh ! super la fiche !

psittt
Escargoton
Escargoton

Sexe : Féminin Messages : 24
Date d'inscription : 20/08/2015
Age : 50
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par Kurly le 26/8/2015, 19:43

C'est vraiment du bon boulot que tu as fait là, très intéressant, bien conçu, facile à lire, ce sera super utile pour un néophyte

Pas de soucis pour les photos Wink
avatar
Kurly
L'arrètera-t-on?
L'arrètera-t-on?

Sexe : Féminin Messages : 953
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 27
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par phasmes222 le 26/8/2015, 22:43

Très intéressant. Pour ma part je chauffe ma piece pour les animaux. du coup pas besoin de chauffage pour les escargots. ^^

phasmes222
Membre Baveux
Membre Baveux

Sexe : Masculin Messages : 71
Date d'inscription : 22/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par kiki le 27/8/2015, 00:12

Très beau travail ,
une fiche comme il faut rien à dire d'autre tu as tout dit .
Pour les photos pas de souci .
tu as mon accord .
kiki
avatar
kiki
L'arrètera-t-on?
L'arrètera-t-on?

Sexe : Féminin Messages : 2714
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 61
Localisation : Les Pyrénées-Orientales

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par FreakyDavis le 27/8/2015, 09:33

C'est du super boulot ! Ça tombe à pic pour moi !
C'est bien pensé d'avoir repris des exemples du forum, justement, la technique de la plaque chauffante me servira cet hiver (15° la nuit dans ma chambre, vive les vieilles maisons mal isolées).
avatar
FreakyDavis
Grand Bavard
Grand Bavard

Sexe : Féminin Messages : 431
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 22
Localisation : Royaume de Sheogorath

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par Chaaa31 le 10/10/2016, 13:39

Merci pour la fiche elle est top!!
Je l'ai copié collé dans un groupe Facebook pour les intéressés!! Smile
avatar
Chaaa31
Membre Baveux
Membre Baveux

Sexe : Féminin Messages : 53
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 28
Localisation : TOULOUSE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par vero84 le 10/11/2017, 07:38

merci j ai enfin compris comment savoir qui et qui très intéressant très bien écris merci pour le partage

vero84
Oeuf baveux
Oeuf baveux

Sexe : Féminin Messages : 6
Date d'inscription : 10/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archachatinas marginata ovum

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum